HomeCOVID-19Nouvelles importantes concernant la vaccination

Nouvelles importantes concernant la vaccination

La vaccination obligatoire des travailleurs de la santé est repoussée au 15 novembre

Pour assurer la continuité des services, la date butoir pour la vaccination obligatoire des intervenants de la santé et des services sociaux est reportée au 15 novembre.

Cette décision a été prise à la suite de l’analyse de la situation épidémiologique actuelle et des plans de contingence présentés par les différents établissements du réseau.

Le report permettra d’atténuer les conséquences sur la continuité des services à court terme, alors que le réseau de la santé et des services sociaux est sous pression actuellement.

Le personnel qui n’est pas adéquatement vacciné devra subir un minimum de trois tests de dépistage de la COVID-19 par semaine. Cette mesure déjà en vigueur dans le réseau public s’appliquera dorénavant également dans le réseau privé.

De plus, ces travailleurs non adéquatement vaccinés ne recevront pas les différentes primes COVID ainsi que la prime de 15 000 $ aux infirmières. Ils toucheront leurs primes s’ils se font doublement vacciner au cours des 30 prochains jours.

opération vaccination

Pour les travailleurs qui n’ont pas reçu leur 1re ou 2e dose de vaccin, voici les options pour se faire vacciner :

Pour plus d’information, consulter : travailleurs de la santé vaccination obligatoire.

Protégez-vous! Protégeons notre population!


Preuve vaccinale exigée pour les visiteurs dans l’ensemble des installations du CISSS de l’Outaouais 

Dès vendredi le 15 octobre prochain, tous les visiteurs qui souhaitent accéder aux installations du CISSS de l’Outaouais doivent fournir une preuve vaccinale. Aucune preuve vaccinale ne sera exigée pour les usagers qui reçoivent des soins et services, avec ou sans rendez-vous, dans l’ensemble des installations du CISSS de l’Outaouais et pour les exemptions suivantes :

  • Un usager qui nécessite de recevoir des services de santé et des services sociaux;
  • Une personne qui accompagne un enfant de moins de 14 ans, qui accouche ou est inapte à consentir aux soins requis par son état de santé;
  • Un visiteur d’un proche en fin de vie;
  • Un parent / tuteur d’un enfant hébergé en centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation et une personne ayant un droit de visite ordonné par une décision rendue par la Cour du Québec;
  • Une personne qui en accompagne une autre qui, en raison de son état de santé ou à des fins de sécurité, requiert une assistance qui ne peut lui être fournie par le milieu;
  • Un agent de la paix et pompier qui, dans l’exercice de leurs fonctions, doivent se rendre dans un milieu visé.

Les visiteurs peuvent fournir une preuve vaccinale en version imprimée, électronique ou via l’application VaxiCode.

Les vaccins contre la COVID-19 actuellement disponibles sont très efficaces, surtout pour prévenir les formes graves de la maladie. Les personnes vaccinées infectées sont également moins susceptibles de transmettre la maladie.

Share With: