HomeCOVID-19L’Outaouais en zone orange

L’Outaouais en zone orange

Suite à l’annonce du Premier ministre mardi dernier, la région de l’Outaouais passera au palier d’alerte orange à compter du 22 février prochain!

L’amélioration de la situation épidémiologique des dernières semaines, incluant la baisse du nombre d’éclosions et d’hospitalisations, a permis cet allègement du niveau des mesures sanitaires.


Voici les mesures du niveau d’alerte orange qui entreront en vigueur dès le 22 février prochain :
  • Le couvre-feu sera effectif entre 21 h 30 et 5 h le lendemain matin, sauf exceptions.
  • Les déplacements entre les régions et interprovinciaux sont non recommandés.
  • Les rassemblements dans les lieux privés sont interdits, sauf exceptions.
  • Les restaurants pourront rouvrir avec une limite de deux adultes par table accompagnés de leurs enfants d’âge mineur avec tenue de registre et preuve de résidence dans la région.
  • Les bars, brasseries, casinos et tavernes resteront fermés.
  • Les activités sportives et de loisirs incluant les cours, sont permises dans les lieux publics intérieurs pour les personnes seules, en duo ou entre occupants d’une même résidence. Les centres de conditionnement physique pourront donc rouvrir.
  • Les activités sportives ou récréatives extérieures seront permises avec un maximum de 8 personnes.
  • Les cinémas et salles de spectacle auront la possibilité de rouvrir leurs portes dès le 26 février 2021.
  • Pour la suite des mesures entourant ce niveau d’alerte, cliquez ici.

Malgré ce changement de palier, nous demandons à tous de demeurer prudents. Il faut continuer à limiter le nombre de contacts sociaux non essentiels et bien suivre les mesures de base dont la distanciation physique de 2 mètres, le port du couvre-visage et l’hygiène des mains. Le respect des mesures sanitaires demeure notre meilleur atout pour prévenir d’autres éclosions et nous protéger face à la Covid-19!

RAPPEL : On continue à respecter rigoureusement les mesures sanitaires en vigueur puisque

plusieurs mois seront nécessaires pour immuniser une part suffisamment importante de la population.

Share With: