HomeCOVID-19Les intervenants de la santé et des services sociaux non adéquatement protégés pourront continuer de travailler sous plusieurs conditions

Les intervenants de la santé et des services sociaux non adéquatement protégés pourront continuer de travailler sous plusieurs conditions

Pour assurer la continuité des services, la vaccination des intervenants de la santé et des services sociaux prévue le 15 novembre prochain n’est plus obligatoire. Cette décision a été prise suite à une nouvelle recommandation de la Santé publique et d’une analyse approfondie des conséquences de la vaccination obligatoire sur la capacité du réseau à offrir les soins et les services à la population.

operation vaccination

Par contre, le personnel qui n’est pas adéquatement vacciné devra respecter les conditions suivantes afin d’assurer la sécurité des usagers et de leurs collègues : 

  • Se faire dépister minimalement trois fois par semaine
  • Appliquer les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI)
  • Ne pas se présenter en milieu de soins si présence de symptômes
  • Pourrait se faire réaffecter dans des secteurs à clientèles moins vulnérables

De plus, ces travailleurs ne recevront pas les différentes primes octroyées dans le cadre de la pandémie. Le personnel concerné ne pourra pas non plus obtenir la prime incitative annoncée en septembre dernier dans le cadre de la mise en place de mesures exceptionnelles d’attraction et de rétention. Ils toucheront leurs primes s’ils se font doublement vacciner.

Pour les travailleurs qui n’ont pas reçu leur 1re ou 2e dose de vaccin, voici les options pour se faire vacciner :

Pour plus d’information, consulter : vaccination des travailleurs de la santé

Les vaccins contre la COVID-19 actuellement disponibles sont très efficaces, surtout pour prévenir les formes graves de la maladie. Les personnes vaccinées infectées sont également moins susceptibles de transmettre la maladie.

Protégez-vous! Protégeons notre population!
Share With: