HomeÀ ta santéFavoriser un sommeil de qualité pour prendre soin de soi

Favoriser un sommeil de qualité pour prendre soin de soi

Amélie Robert, agente de gestion du personnel, Présence et santé au travail à la Direction des ressources humaines, communications et affaires juridiques vous propose une série de capsules santé mieux-être pour garder le moral durant cette période hors du commun.

Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de notre sommeil, par exemple le stress ou encore les périodes de grands changements. En contexte de pandémie, il est nécessaire d’apprendre à composer avec ces facteurs perturbateurs afin de continuer à prendre soin de soi et à adopter de saines habitudes de vie qui favoriseront un état de bien-être général.

Voici quelques conseils émis par le Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal pour développer des bonnes habitudes de sommeil :

  1. Se réserver une heure pour se détendre avant d’aller au lit. L’endormissement est un processus graduel et une période de transition avant le coucher peut vous aider à cesser toute activité mentale.
  2. Instaurer une routine propre à ce temps de la journée. Une fois établie, le début de cette routine signale à votre cerveau et à votre corps qu’il est temps de s’endormir et facilitera l’endormissement.
  3. Aller au lit uniquement lorsque vous vous sentez somnolent (bâillements, paupières lourdes, etc.) et quitter le lit si on est incapable de s’endormir en moins de 20 minutes. Dans ce cas, il est mieux de quitter la chambre à coucher et de faire une activité tranquille ailleurs (lire, écouter de la musique relaxante, faire une méditation). Revenir dans la chambre lorsque le sommeil est imminent.
  4. Maintenir un horaire régulier et constant en se levant à la même heure le matin et en évitant de faire des siestes en fin d’après-midi ou en soirée pendant la journée aura pour effet de favoriser un sommeil de qualité la nuit venue.
  5. Utiliser son lit uniquement pour dormir en évitant toutes autres activités, comme utiliser des appareils électroniques, regarder la télévision ou même lire. 

Source : Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, affilié à l’Université de Montréal, Comment obtenir une bonne nuit de sommeil sans médicament.

Share With: