HomeLa crème de la crèmeExploitation sexuelle des enfants – Plus forts ensemble en Outaouais!

Exploitation sexuelle des enfants – Plus forts ensemble en Outaouais!

Rencontre régionale de l’Entente multisectorielle en Outaouais – 27 mai 2021

Cette rencontre régionale organisée par les responsables de l’Entente multisectorielle permet aux partenaires de la région de se rassembler annuellement et d’assister à la présentation d’un ou d’une conférencière sous un thème touchant les articles de loi nécessitant l’application de l’entente multisectorielle.

L’entente multisectorielle relative aux enfants victimes d’abus sexuels, dont l’exploitation sexuelle et le risque d’exploitation sexuelle, de mauvais traitements physiques ou d’une absence de soins menaçant leur santé physique, permet à tous les partenaires impliqués envers la protection des enfants de se concerter afin d’agir ensemble dans l’intérêt des enfants.

Notre comité régional de l’entente multisectorielle (CREM) actualise diverses activités durant l’année afin d’assurer la bonne application de l’entente multisectorielle, dont l’offre de formations, la construction d’outils ou de guides, une coordination soutenue, une concertation étroite et une représentation complète des responsables, et ce pour le bien de nos enfants.

Cette plateforme de collaboration bien établie avec les différents partenaires a permis au CISSS de l’Outaouais de mettre sur pied la table régionale de l’exploitation sexuelle des enfants qui a tenu sa première rencontre en décembre 2020. Les membres de cette instance de concertation proviennent des organismes communautaires, de tous les corps policiers, des organismes judiciaires, des établissements d’enseignement et du CISSS de l’Outaouais, donc de la Direction de la protection de la jeunesse et de la Direction des programmes jeunesse.

Cette année, c’est sous le thème de l’exploitation sexuelle des enfants que 170 partenaires ont assisté au partage de connaissances et d’expertise de deux grandes dames, soit Madame Nadine Lanctôt et Madame Geneviève Quinty.

Le partenariat et la collaboration prennent ici tout leur sens suite aux modifications apportées à la Loi de la protection de la jeunesse.

Les travaux menés par la Table régionale en exploitation sexuelle de l’Outaouais (TRESO) ont été présentés aux partenaires. Suite à la Commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs, il apparaît nécessaire de connaître l’ampleur du phénomène ainsi qu’un portrait, notamment dans les centres de réadaptation, et les besoins qu’il soulève dans notre région.

Nadine Lanctôt (Ph.D), Chaire de recherche du Canada sur le placement et la réadaptation des adolescentes en difficulté, Université de Sherbrooke

Madame Lanctôt a partagé les résultats de ses recherches sur les différentes séquelles suite à l’exploitation sexuelle et le trauma complexe. Après avoir interrogé des intervenants travaillant en exploitation sexuelle, elle a partagé des leviers d’intervention prometteurs auprès des victimes d’exploitation.

Geneviève Quinty, Directrice générale, Projet Intervention Prostitution Québec (PIPQ)

La collaboration, le partenariat et la concertation sont des termes qui reviennent dans l’ensemble des études et des recommandations lorsqu’il est question d’agir sur le phénomène de l’exploitation sexuelle. Comment travailler collectivement le plus efficacement possible lorsqu’on sait que plusieurs acteurs (policiers, enquêteurs, intervenants communautaires, intervenants du milieu scolaire, intervenants du CISSSO, procureurs) s’inscriront à un moment ou à un autre dans les trajectoires des enfants exploités.

Cette conférence s’inspirait d’un processus de collaboration initié depuis une quinzaine d’années dans la région de Québec entre trois principaux partenaires : SPVQ, CIUSSS de la Capitale Nationale et le PIPQ (Projet Intervention Prostitution Québec).

Merci à tout ceux qui travaillent en collaboration afin de contrer l’exploitation sexuelle des enfants en Outaouais!

Share With: