HomeÀ ta santéDétecter la détresse

Détecter la détresse

Aujourd’hui, nous sommes le 10 septembre 2020, Journée mondiale de la prévention du suicide.

Pour être en mesure de détecter la détresse d’un collègue, il importe d’être attentif tant à ses mots qu’à ses gestes.


Messages verbaux directs et indirects
  • Je vais me tuer
  • Je n’ai plus le goût de vivre
  • La vie n’en vaut pas la peine
  • Je ne m’en sortirai jamais
  • Vous seriez bien mieux sans moi
  • Bientôt, vous allez avoir la paix
  • Je ne suis plus capable
  • Il faut que ça arrête
Indices émotionnels
  • Symptômes de dépression (ex. : tristesse prononcée, défaitisme, perte d’espoir en l’avenir, dévalorisation)
  • Symptômes d’anxiété (ex. : malaise physique et émotionnel, respiration saccadée, perte de contrôle, tremblements)
  • Délire de persécution (ex. : la personne a l’impression que les gens sont contre elle ou que la vie s’acharne sur elle)
Indices comportementaux
  • Changements de comportement
  • Dons d’objets
  • Rédaction d’une lettre d’intention
  • Intérêt soudain face au suicide et aux moyens
  • Isolement
  • Tendance à négliger son corps et son environnement physique
  • Difficulté à se mettre en action
Indices cognitifs
  • Difficulté de concentration
  • Incohérence et confusion
  • Fixations
  • Perte ou absence de motivation
  • Pertes de mémoire

Il ne faut pas hésiter à appeler ou à conseiller un collègue à communiquer à la Ligne québécoise de prévention du suicide au 1 866 APPELLE (277-3553), un service disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site : l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS).

Défi du jour

En cette journée symbolique, nous vous invitons à relever le défi suivant en posant un geste concret qui participera à resserrer le filet humain autour de vous. En voici quelques exemples :

  • Téléphoner à un collègue pour prendre de ses nouvelles
  • Saluer et sourire à trois personnes pendant sa journée de travail
  • Écrire un mot gentil et le laisser sur un bureau proche du vôtre
  • Dire à une personne de votre entourage qu’elle est importante pour vous et lui expliquer pourquoi

Bien que toutes simples, ces actions peuvent avoir un impact significatif sur votre entourage et sur vous-mêmes, pourquoi s’en priver !

Share With: