HomeÉvénementC’est la semaine de prévention des dépendances !

C’est la semaine de prévention des dépendances !

Du 14 au 20 novembre 2021 a lieu la Semaine de prévention des dépendances 2021!

Cette campagne, développée par le Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS), vise à prévenir chez les jeunes de 12 à 24 ans, les risques et les conséquences liées à la consommation d’alcool, de cannabis et autres substances psychoactives ainsi qu’à la pratique des jeux de hasard et d’argent. Cette année le thème de la campagne est « L’engagement social ».

Afin d’y mettre nos couleurs régionales, un comité de partenaires impliquant Adojeune Inc, Jeunesses Sans Frontières, la Maison des jeunes du Pontiac, Mani-Jeunes et l’APPR en prévention du tabagisme et du vapotage, sous la coordination de l’APPR en prévention des dépendances, s’est mobilisé pour développer des affiches et des outils promotionnels pour les organismes jeunesses et les écoles secondaires et d’éducation aux adultes de la région de l’Outaouais. Il est important de mentionner que tous ces produits sont bilingues !

La prévention avant tout !

La semaine de prévention des dépendances est ainsi très importante pour sensibiliser les jeunes du secondaire et jeunes adultes sur les bonnes habitudes de vie et la consommation saine et sécuritaire de toute forme de produit de dépendance.

Afin d’impliquer les jeunes dans ce mouvement, un concours est lancé auprès des jeunes pour développer un logo et un slogan qui représentera la Semaine de prévention des dépendances pour les années à venir en Outaouais.

Les détails du concours sont accessibles via le lien ci-dessous et auprès de leurs intervenants à leur école secondaire ou à leur maison de jeunes de quartier (lien vers les maisons de jeunes en Outaouais : https://www.arrondissement.com/outaouais/s53-maisons-jeunes/ )

Quelques données à ne pas négliger

Selon l’enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire (ETADJES-2019), la proportion d’élèves ayant utilisé la cigarette électronique a passé de 4,0 % en 2013 à 21 % en 2019. Des augmentations significatives sont observées tant chez les garçons que chez les filles, allant de 6,5 % en secondaire 1 à 34,5 % chez les élèves de secondaire 5. Avec l’arrivée et la popularité de la cigarette électronique, nous remarquons que l’usage des produits du tabac a baissé entre 2013 et 2019 (12 % c. 9 %), tant chez les garçons que chez les filles. Il va sans dire que la grande majorité des adolescents a utilisé des cigarettes électroniques qui contenaient de la nicotine (90 %).

En ce qui concerne la consommation d’alcool, la proportion d’élèves ayant consommé de l’alcool a baissé entre 2013 et 2019, passant de 57 % à 53 % (ETADJES-2019). Par contre, la consommation à une fréquence élevée, soit plus d’une fois par mois, a augmenté de 10 % à 12 %. De même que la consommation excessive et répétitive (5 consommation ou plus en une même occasion au moins 5 fois au cours des 12 derniers mois) passant de 9% à 11 % entre 2013 et 2019.

Pour ce qui est du cannabis, il y a une diminution de la consommation chez les jeunes entre 2013 et 2019 (25 % c. 19 %) (ETADJES-2019). En 2019, environ 12 % des élèves ont consommé du cannabis à une faible fréquence (soit une fois par mois ou moins) et 4,5 % l’on fait à une fréquence élevée (soit plus d’une fois par mois). Selon une enquête québécoise sur le cannabis (EQC) publiée en 2021, la proportion de consommateurs âgés de 15 à 17 ans a baissé de 22 % à 19 % depuis 2018, et ce, même en temps de pandémie Covid-19.

Selon l’ETADJES 2019, autour de la moitié des élèves du secondaire passent en moyenne 2 heures ou plus par jour à regarder des émissions, des séries, des films ou des vidéos (42 %) ou à jouer aux jeux vidéo, à clavarder, à texter et à naviguer sur Internet (49 %) la semaine en dehors des heures d’école. Durant la fin de semaine, les proportions sont de 58 % et 65 %. Des proportions non négligeables d’élèves du secondaire passent en moyenne 4 heures ou plus par jour à regarder des émissions, des séries, des films ou des vidéos la semaine (15 %) et la fin de semaine (25 %) ou à jouer à des jeux vidéo, à clavarder, à texter et à naviguer sur Internet (22 % et 35 %).

Pour des outils, des trucs et astuces ainsi que des ressources d’aide en dépendance, veuille visiter ces sites forts intéressants :
Documentation téléchargeable en PDF :
Vidéos :

Angie Paradis, APPR prévention des dépendances, DSPU

Share With: